FIA Formula E

Da Costa et DS Techeetah champions 2019/2020 avec Michelin*

Un doublé des DS E-TENSE FE 20/Michelin de Vergne et Da Costa sur le 4e ePrix de Berlin a offert le titre Constructeurs à l’équipe DS Techeetah et le titre Pilotes au Portugais Antonio Felix da Costa.

FIA Formula E

Da Costa (DS Techeetah/Michelin) fait coup double à Berlin

Au volant de sa DS E-TENSE FE20 chaussée de pneumatiques Michelin Pilot Sport, le Portugais Antonio Felix da Costa a remporté les deux premiers ePrix de Berlin (Allemagne) et creuse l’écart au championnat Pilotes. Quatre autres ePrix sont programmés sur le site de Berlin-Tempelhof jusqu’au 13 août pour conclure le championnat ABB de Formula E 2019/2020.

FIA Formula E

Un doublé Mercedes-Benz/Michelin pour conclure

Le championnat ABB de Formula E 2019/2020 s’est conclu par une 69e victoire de Michelin, partenaire-fondateur de ce championnat réservé aux véhicules électriques. Le Portugais Antonio Felix da Costa et l’équipe DS Techeetah avaient été titrés avant ce dernier ePrix remporté par Stoffel Vandoorne sur Mercedes-Benz/Michelin.

Si les pneus Michelin Pilot Sport ont su relever le défi de la constance dans la performance sur le revêtement le plus abrasif de la saison, les hommes de Michelin Motorsport ont réussi le défi logistique imposé par ces six courses consécutives organisées à Berlin-Tempelhof.

« Six courses de Formula E auxquelles s’ajoutent sept manches du Jaguar I-Pace eTrophy » précise Jérôme Mondain, Manager du programme Formula E chez Michelin Motorsport. « Cela représente 1300 enveloppes montées, équilibrées et démontées en neuf jours par une équipe de six monteurs, dont 864 pneus Michelin Pilot Sport de Formula E équipés du système Michelin Track Connect qui nécessitent d’appairer chaque capteur, chaque pneu à chaque pilote. »

Les deux derniers ePrix de la saison, toujours organisés à Berlin-Tempelhof, mais sur un tracé différent, ont été marqués par des premières : première victoire d’Oliver Rowland (Nissan e.dams/Michelin) en Formula E et premier podium du rookie René Rast (Audi Sport Abt Schaeffler/Michelin) mercredi, première victoire de Stoffel Vandoorne, premier succès et premier doublé pour l’équipe Mercedes-Benz EQ FE Team/Michelin en Formula E le lendemain.

da costa

Au championnat Pilotes, Antonio Felix da Costa avait été couronné à l’issue de la 4e course berlinoise. Grâce à son premier succès dans la discipline, Stoffel Vandoorne termine vice-champion pour un point devant le double champion sortant Jean-Eric Vergne (DS Techeetah/Michelin). Côté Teams, l’écurie DS Techeetah avait elle aussi décroché le titre avant terme. Nissan e.dams est vice-champion 2019/2020 devant Mercedes-Benz qui a signé son premier doublé en FE grâce à Vandoorne et Nyck de Vries lors de la dernière course de la saison. En Jaguar I-Pace eTrophy, le Néo-Zélandais Simon Evans est champion 2019/2020.

5-EPS611_182146_J6I4021

« Cette 6e saison fut très positive pour Michelin », analyse Jérôme Mondain. « Les pneus Michelin Pilot Sport ont été constants et performants sur tous les circuits visités et quelles que soient les conditions. Ils ont aussi démontré leur polyvalence comme à Berlin où, sous l’averse, les chronos furent identiques à ceux réalisés sur le sec. Le système Michelin Track Connect, développé par Michelin et lancé pour la première fois dans un championnat international, nous a permis d’avoir des datas en direct et de mieux analyser le comportement du pneumatique. A Berlin, nous avons ainsi pu ajuster les pressions à la baisse pour offrir encore plus de constance et plus de performance aux pilotes. »

Rendez-vous en janvier 2021 pour le lancement de la saison 7 à Santiago du Chili.

Résultats course n°5

1. Oliver Rowland (Nissan e.dams), 36 tours

2. Robin Frijns (Envision Virgin Racing), +1s903

3. René Rast (Audi Sport Abt Schaeffler), +7s490

4. André Lotterer (TAG Heuer Porsche FE Team), +7s863

5. Alex Lynn (Mahindra Racing), +11s441

Résultats course n°6

1. Stoffel Vandoorne (Mercedes-Benz EQ FE Team), 36 tours

2. Nyck de Vries (Mercedes-Benz EQ FE Team), +1s340

3. Sébastien Buemi (Nissan e.dams), +2s841

4. René Rast (Audi Sport Abt Schaeffler), +3s580

5. Sam Bird (Envision Virgin Racing), +8s710

IMSA

IMSA : La longévité du MICHELIN Pilot Sport paie à Daytona

La performance dans la durée acclamée du Michelin Pilot Sport a permis au manufacturier clermontois de frapper fort dès la première manche du championnat IMSA WeatherTech SportsCar Championship 2021. Disputé le week-end dernier sur la côte est de la Floride, le Rolex 24 At Daytona – épreuve réputée de vitesse et de durabilité – a été remporté  par l’Acura ARX-05 de Taylor/Albuquerque/Rossi/Castroneves qui ont lancé la nouvelle saison d’ « Endurance » de Michelin de la plus belle des façons. Cette année, la marque accompagne 18 constructeurs automobiles dans la série nord-américaine dont elle est un partenaire majeur depuis 2019. 

FIA WEC

Michelin et l’ère des prototypes hybrides en Endurance

Les 8 Heures de Bahreïn 2020 ont clos le chapitre des prototypes LMP1 hybrides ouvert en 2012. Les 61 victoires mondiales remportées par ces prototypes thermiques/électriques le furent exclusivement avec des pneumatiques Michelin Pilot Sport qui ont démontré toute leur performance dans la durée en équipant ces monstres de technologie qui laisseront place aux Hypercars en 2021.

FIA WRC

Sébastien Ogier s’offre un 7e titre avec Michelin

Vainqueur du Rallye de Monza, Sébastien Ogier a remporté sa 47e victoire et son 7e titre mondial avec Michelin. Le manufacturier de pneumatiques français quitte le Championnat du monde des Rallyes FIA avec un palmarès éloquent de 347 victoires, 1037 podiums et 58 titres mondiaux conquis depuis 1973 grâce à ses innovations technologiques et aux relations privilégiées avec ses partenaires et pilotes.

MOTOGP™

MotoGP™ : Miguel Oliveira intouchable à domicile

Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech 3) a remporté la dernière épreuve du championnat du monde MotoGPTM, le Grande Prémio MEO de Portugal, sur le circuit de Portimao. Impérial, le pilote Portugais, parti en pole position, s’est imposé en solitaire devant Jack Miller (Pramac Racing) et Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT). Trois constructeurs différents se partagent le podium avec deux configurations différentes de MICHELIN Power Slick.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2020