menu

FIA WRC

FIA WRC - Rallye Monte-Carlo - Racecard

Le WRC est de retour avec le Rallye du Monte-Carlo. Cliquez sur la photo pour télécharger notre racecard du rallye le plus exigeant du championnat au niveau des pneumatiques !

FIA WRC

Monte-Carlo 1966 : Citroën et Michelin vainqueurs d’un autre duel…

En 1966, Ford est parvenu à battre l’ogre Ferrari aux 24 Heures du Mans. Ce duel est magnifiquement raconté dans le film de James Mangold « Le Mans 1966 » avec Matt Damon et Christian Bale. Plus tôt dans l’année, Citroën et Michelin étaient sortis vainqueurs d’un autre duel sur une épreuve tout aussi mythique, le Rallye Monte-Carlo.

FIA WRC

Un triplé pour Toyota/Michelin en Allemagne

Ott Tänak, qui a signé sa troisième victoire consécutive au Rallye Deutschland, Kris Meeke et Jari-Matti Latvala ont offert à Toyota/Michelin un (premier) triplé en Championnat du monde des Rallyes FIA. Michelin a également remporté la catégorie WRC2 Pro avec Skoda Motorsport.

Une fois de plus, la terrible spéciale de Panzerplatte et ses 41 kilomètres mi-béton, mi-asphalte, ont décidé de l’issue de l’ADAC Rallye Deutschland. Au premier passage, Thierry Neuville (Hyundai/Michelin), alors en bagarre avec Ott Tänak pour la victoire, y a perdu plus d’une minute. Même punition pour le sextuple champion du monde Sébastien Ogier (Citroën/Michelin) au second tour.

Panzerplatte a aussi confirmé la domination des Toyota Yaris WRC ce week-end avec 11 spéciales remportées sur 19, dont 8 gagnées par le seul Ott Tänak, vainqueur pour la troisième année consécutive en Allemagne et pour la 5e fois cette saison.

Ses équipiers Kris Meeke et Jari-Matti Latvala ont assuré un podium 100 % Toyota Gazoo Racing. C’est le premier triplé du constructeur japonais en WRC après dix doublés et deux quadruplés obtenus entre 1982 et 2018.

Les pilotes Hyundai/Michelin Thierry Neuville et Dani Sordo, les seuls à avoir pu contester la suprématie des Toyota, ont pris les 4e et 5e places finales, tandis que les Citroën/Michelin de Sébastien Ogier et Esapekka Lappi et ont terminé aux 7e et 8e rangs.

La météo estivale a grandement simplifié les choix de pneumatiques. Les partenaires de Michelin ont privilégié les gommes dures de la gamme Pilot Sport pour affronter ce parcours aux trois profils distincts.

Vendredi et dimanche, les spéciales qui sillonnent le vignoble mosellan, étroites et escarpées, exigent une grande précision et une mise en régime rapide. Samedi matin, celles du Saarland demandent aussi un excellent grip latéral et longitudinal. Samedi après-midi, Panzerplatte, la spéciale la plus abrasive de la saison, impose robustesse, endurance et constance.

A chacun des deux passages de Panzerplatte, les pneus Michelin Pilot Sport RH3 ont monopolisé le podium de la très concurrentielle catégorie RC2 (WRC2 Pro et WRC2 confondues). Comme leurs homologues Pilot Sport H5 en catégorie-reine WRC, ils ont aussi remporté les 19 spéciales du parcours allemand.

Skoda/Michelin a signé un nouveau succès en WRC2 Pro avec le pilote officiel Jan Kopecky qui a profité des petites erreurs de son équipier Kalle Rovanperä. Eric Camilli a pris une belle 2e place sur la nouvelle Ford Fiesta R5/Michelin.

Rendez-vous en Turquie (12-15 septembre) pour la 11e manche de la saison 2019.

Classement ADAC Rallye Deutschland 2019
1. Tänak-Järveoja (Toyota Yaris WRC), 3h15min29s8
2. Meeke-Marshall (Toyota Yaris WRC), +20s8
3. Latvala-Anttila (Toyota Yaris WRC), +36s
4. Neuville-Gilsoul (Hyundai i20 Coupé WRC), +58s5
5. Sordo-Del Barrio (Hyundai i20 Coupé WRC), +1min16s6
6. Mikkelsen-Jaeger (Hyundai i20 Coupé WRC), 1min46s2
7. Ogier-Ingrassia (Citroën C3 WRC), +1min56s3
8. Lappi-Ferm (Citroën C3 WRC), +2min02s2
9. Greensmith-Edmonson (Ford Fiesta RS WRC), +6min22s2
10. Katsuta-Barritt (Toyota Yaris WRC), +8min19s2…

FIA Formula E

Max Günther remporte l’E-Prix de Santiago

Maximilian Gunther a remporté sa première victoire en Formula E dans les rues de Santiago du Chili au volant de sa monoplace électrique BMW iFE.20 chaussée de pneumatiques Michelin Pilot Sport.

Une décennie d’innovations et de victoires pour Michelin

Moto, Rallye, Endurance, Formula E… Au cours de cette dernière décennie, Michelin a remporté plus de 300 victoires mondiales grâce à des pneumatiques toujours plus performants, constants, efficients et désormais connectés.

FIA WEC

Doublé Toyota/Michelin à Bahreïn

Toyota Gazoo Racing a dominé la dernière course de la décennie en signant un doublé aux 8 Heures de Bahreïn avec la Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°7 (Conway/Kobayashi/Lopez) et la N°8 (Buemi/Nakajima/Hartley). Michelin a remporté les quatre catégories avec l’Oreca-Gibson N°22 United Autosports en LMP2, l’Aston Martin N°95 en LMGTE Pro et la Porsche N°57 en LMGTE Am.

FIA WEC

29 champions d’Endurance entrent au FIA Hall of Fame

Après la Formule Un et le Rallye, l’Endurance a été mise à l’honneur par la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) qui a intronisé 29 pilotes de légende au Hall of Fame lors d’une cérémonie organisée le 2 décembre 2019 à Paris, en partenariat avec Michelin.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2019