24H du Mans

La Toyota Hypercar offre une 24e victoire d’affilée à Michelin au Mans

Toyota Gazoo Racing a remporté sa quatrième victoire consécutive aux 24 Heures du Mans, la première avec un prototype Hypercar équipé des nouveaux pneumatiques MICHELIN Pilot Sport. Michelin est invaincu au Mans depuis 1998. La Toyota GR010 HYBRID N°7 (Conway/Kobayashi/Lopez) s’est imposée devant la Toyota N°8 (Buemi Nakajima/Hartley) et l’Alpine/Michelin N°36 (Negrao/Lapierre/Vaxivière). Les Ferrari 488 GTE et Michelin ont triomphé en catégories LMGTE Pro (N°51) et LMGTE Am (N°83).

24H du Mans

Toyota/Michelin décroche la première pole position Hypercar au Mans

L’ère des prototypes Hypercar a débuté aux 24 Heures du Mans avec la première pole position de cette nouvelle catégorie signée par Kamui Kobayashi au volant de la Toyota GR010 HYBRID N°7 équipée des nouveaux pneus MICHELIN Pilot Sport. Le Japonais a établi sa 3e pole position consécutive au Mans en 3min23s900 dès son premier tour lancé. Pole positions pour Porsche et Michelin en LMGTE Pro (Dries Vanthoor, N°72) et LMGTE Am (Julien Andlauer, N°88).

24H du Mans

Une pluie de records pour Michelin aux 24 Heures du Mans 2020

Michelin a remporté les 24 Heures du Mans pour la 23e année consécutive depuis 1998, un nouveau record. A l’occasion de cette 88e édition, Michelin a d’ailleurs battu de nombreux records.

Avec 750 km parcourus à près de 240 km/h de moyenne avec un seul train de pneus Michelin Pilot Sport, Michelin a battu un record de performance dans la durée.

Le pilote américain Gustavo Menezes s’est installé au volant du prototype LMP1 Rebellion R13 N°1 à 8h48 pour effectuer un quintuple relais (55 tours, 750 km), soit l’équivalent de deux Grands Prix de F1 à une moyenne horaire identique avec quatre pneus Michelin, avant de céder le volant peu avant midi.

Toujours en catégorie LMP1, les pneus Michelin Pilot Sport ont battu le record du tour du circuit n°15 lors de l’Hyperpole. Le Japonais Kamui Kobayashi a parcouru les 13,626 km en 3min15s267 au volant de la Toyota TS050 Hybrid (251,2 km/h de moyenne). Lors de cette Hyperpole, Michelin a aussi battu le record du tour en catégorie LMP2 avec l’ancien pilote de F1 Paul di Resta (Oreca-Gibson N°22) en 3min24s528 (239,8 km/h de moyenne).

Les pneus Michelin ont également performé en course avec un nouveau record du tour en catégorie LMGTE Am. Au volant de l’Aston Martin Vantage N°98 chaussée de pneus Michelin Pilot Sport, Ross Gunn a réalisé 3min52s449 (211 km/h de moyenne) et amélioré le précédent record de près de 3 secondes !

N’oublions pas le meilleur tour de l’édition 2020 en 3min19s264 réalisé par Bruno Senna (Rebellion R13/Michelin) qui est le 2e tour en course le plus rapide jamais réalisé au Mans par un prototype LMP1 thermique, à 246,2 km/h de moyenne. Michelin détient ce record avec Audi à 246,4 km/h de moyenne.

Lors de cette 88e édition, Michelin a également battu le record de distance parcourue en LMP2 avec 5041,62 km (370 tours) avalés par l’Oreca-Gibson N°22 United Autosports de Paul di Resta, Filipe Albuquerque et Phil Hanson qui n’a consommé que 13 trains de pneus Michelin Pilot Sport.

En LMGTE Pro, deux voitures équipées par Michelin – l’Aston Martin Vantage N°97 et la Ferrari 488 GTE Evo N°51 - ont amélioré le record de distance parcourue avec 4714,59 km. En LMGTE Am, les cinq premières voitures de la catégorie – trois marques différentes -, toutes équipées par Michelin, ont amélioré le record de distance parcourue. La nouvelle référence est de 339 tours, soit 4619 km.

MOTOGP™

MotoGP™ : démonstration de Márquez à Austin

Marc Márquez (Repsol Honda Team) a remporté d’une main de maître le Red Bull Grand Prix of The Americas, 15ème épreuve du championnat du monde MotoGPTM sur le tracé d’Austin rendu très difficile par la présence de très nombreuses bosses. Il a devancé Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team). Trois constructeurs différents se partagent le podium avec la même configuration pneumatique, nouvelle preuve de l’extrême polyvalence de la gamme de pneus MICHELIN Power.

MOTOGP™

MotoGP™ : deuxième victoire consécutive de Bagnaia et pluie de records pour Michelin

Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) a décroché une deuxième victoire en une semaine en s’imposant au Gran Premio Octo di San Marino e della Riviera di Rimini, 14ème épreuve du championnat du monde MotoGPTM. Il s’est imposé devant Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) et le rookie Enea Bastianini (Avintia Esponsorama). Record du circuit, record du tour en course et record de durée de course, les pneumatiques MICHELIN Power Slick se sont montrés extrêmement performants à Misano.

MOTOGP™

MotoGP™ : première victoire pour Bagnaia et la 460ème pour Michelin à Aragon

Francesco Bagnaia (Lenovo Ducati Team) a signé sa première victoire en MotoGPTM lors du Gran Premio TISSOT de Aragón, 13ème épreuve du championnat du Monde MotoGPTM sur le circuit d’Aragon en Espagne. Il a devancé Marc Márquez (Repsol Honda Team) et le champion du monde en titre, Joan Mir (Team SUZUKI ECSTAR). Michelin place quatre constructeurs différents aux quatre premières places et signe de nouveaux records sur ce tracé très sollicitant pour les pneumatiques.

MOTOGP™

MotoGP™ : Quartararo intouchable à Silverstone

Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) a remporté sa cinquième victoire de la saison 2021 en s’imposant en solitaire lors du Monster Energy British Grand Prix, 12ème épreuve du championnat du monde MotoGPTM à Silverstone. Il a devancé Alex Rins (Team SUZUKI ECSTAR) et Aleix Espargaro (Aprilia Racing Team Gresini) qui a signé le premier podium d’Aprilia en MotoGPTM. Michelin a une nouvelle fois démontré l’extrême polyvalence de ses pneumatiques MICHELIN Power en plaçant les six constructeurs aux six premières places, une première dans l’histoire du MotoGPTM.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2020