24H du Mans

Hat-trick pour Toyota/Michelin au Mans

Michelin et son partenaire Toyota Gazoo Racing ont remporté leur troisième victoire consécutive aux 24 Heures du Mans avec la Toyota TS050 Hybrid N°8 pilotée par Sébastien Buemi, Brendon Hartley et Kazuki Nakajima. Grâce à la performance dans la durée de ses pneumatiques Michelin Pilot Sport, Michelin a signé un record avec un quintuple relais de 750 km réalisé avec quatre pneus Pilot Sport, ainsi que le grand chelem pour la seconde année d’affilée : victoire en LMP2 avec United Autosports, victoire en LMGTE Pro et en LMGTE Am avec Aston Martin. Des succès que Michelin dédie aux fans de l’Endurance qui n’ont pu assister à cette 88e édition disputée à huis clos en raison de la pandémie du Coronavirus

24H du Mans

FIA WEC - 24 Heures du Mans - Raceguide

Le Mans est une course mythique, mais pour Michelin, c'est bien plus que cela.Découvrez-le en téléchargeant notre raceguide

24H du Mans

Une pluie de records pour Michelin aux 24 Heures du Mans 2020

Michelin a remporté les 24 Heures du Mans pour la 23e année consécutive depuis 1998, un nouveau record. A l’occasion de cette 88e édition, Michelin a d’ailleurs battu de nombreux records.

Avec 750 km parcourus à près de 240 km/h de moyenne avec un seul train de pneus Michelin Pilot Sport, Michelin a battu un record de performance dans la durée.

Le pilote américain Gustavo Menezes s’est installé au volant du prototype LMP1 Rebellion R13 N°1 à 8h48 pour effectuer un quintuple relais (55 tours, 750 km), soit l’équivalent de deux Grands Prix de F1 à une moyenne horaire identique avec quatre pneus Michelin, avant de céder le volant peu avant midi.

Toujours en catégorie LMP1, les pneus Michelin Pilot Sport ont battu le record du tour du circuit n°15 lors de l’Hyperpole. Le Japonais Kamui Kobayashi a parcouru les 13,626 km en 3min15s267 au volant de la Toyota TS050 Hybrid (251,2 km/h de moyenne). Lors de cette Hyperpole, Michelin a aussi battu le record du tour en catégorie LMP2 avec l’ancien pilote de F1 Paul di Resta (Oreca-Gibson N°22) en 3min24s528 (239,8 km/h de moyenne).

Les pneus Michelin ont également performé en course avec un nouveau record du tour en catégorie LMGTE Am. Au volant de l’Aston Martin Vantage N°98 chaussée de pneus Michelin Pilot Sport, Ross Gunn a réalisé 3min52s449 (211 km/h de moyenne) et amélioré le précédent record de près de 3 secondes !

N’oublions pas le meilleur tour de l’édition 2020 en 3min19s264 réalisé par Bruno Senna (Rebellion R13/Michelin) qui est le 2e tour en course le plus rapide jamais réalisé au Mans par un prototype LMP1 thermique, à 246,2 km/h de moyenne. Michelin détient ce record avec Audi à 246,4 km/h de moyenne.

Lors de cette 88e édition, Michelin a également battu le record de distance parcourue en LMP2 avec 5041,62 km (370 tours) avalés par l’Oreca-Gibson N°22 United Autosports de Paul di Resta, Filipe Albuquerque et Phil Hanson qui n’a consommé que 13 trains de pneus Michelin Pilot Sport.

En LMGTE Pro, deux voitures équipées par Michelin – l’Aston Martin Vantage N°97 et la Ferrari 488 GTE Evo N°51 - ont amélioré le record de distance parcourue avec 4714,59 km. En LMGTE Am, les cinq premières voitures de la catégorie – trois marques différentes -, toutes équipées par Michelin, ont amélioré le record de distance parcourue. La nouvelle référence est de 339 tours, soit 4619 km.

IMSA

IMSA : La longévité du MICHELIN Pilot Sport paie à Daytona

La performance dans la durée acclamée du Michelin Pilot Sport a permis au manufacturier clermontois de frapper fort dès la première manche du championnat IMSA WeatherTech SportsCar Championship 2021. Disputé le week-end dernier sur la côte est de la Floride, le Rolex 24 At Daytona – épreuve réputée de vitesse et de durabilité – a été remporté  par l’Acura ARX-05 de Taylor/Albuquerque/Rossi/Castroneves qui ont lancé la nouvelle saison d’ « Endurance » de Michelin de la plus belle des façons. Cette année, la marque accompagne 18 constructeurs automobiles dans la série nord-américaine dont elle est un partenaire majeur depuis 2019. 

FIA WEC

Michelin et l’ère des prototypes hybrides en Endurance

Les 8 Heures de Bahreïn 2020 ont clos le chapitre des prototypes LMP1 hybrides ouvert en 2012. Les 61 victoires mondiales remportées par ces prototypes thermiques/électriques le furent exclusivement avec des pneumatiques Michelin Pilot Sport qui ont démontré toute leur performance dans la durée en équipant ces monstres de technologie qui laisseront place aux Hypercars en 2021.

FIA WRC

Sébastien Ogier s’offre un 7e titre avec Michelin

Vainqueur du Rallye de Monza, Sébastien Ogier a remporté sa 47e victoire et son 7e titre mondial avec Michelin. Le manufacturier de pneumatiques français quitte le Championnat du monde des Rallyes FIA avec un palmarès éloquent de 347 victoires, 1037 podiums et 58 titres mondiaux conquis depuis 1973 grâce à ses innovations technologiques et aux relations privilégiées avec ses partenaires et pilotes.

MOTOGP™

MotoGP™ : Miguel Oliveira intouchable à domicile

Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech 3) a remporté la dernière épreuve du championnat du monde MotoGPTM, le Grande Prémio MEO de Portugal, sur le circuit de Portimao. Impérial, le pilote Portugais, parti en pole position, s’est imposé en solitaire devant Jack Miller (Pramac Racing) et Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT). Trois constructeurs différents se partagent le podium avec deux configurations différentes de MICHELIN Power Slick.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2020