menu

FIA Formula E

Jean-Eric Vergne conserve son titre en Formula E

Jean-Eric Vergne (DS Techeetah/Michelin) est le premier double champion de l’histoire de la Formula E. Le Français a conservé son titre à l’issue des deux courses de New York (USA) remportées par Sébastien Buemi (Nissan e.dams/Michelin) et Robin Frijns (Envision Virgin Racing/Michelin). L’équipe DS Techeetah/Michelin est championne Teams.

FIA Formula E

Vergne (DS Techeetah/Michelin) gagne à Berne

Qualifié en pole position, Jean-Eric Vergne (DS Techeetah/Michelin) a remporté l’E-Prix de Berne (Suisse) et conforte sa place de leader au championnat avant les deux dernières courses de la saison à New York. Mitch Evans (Panasonic Jaguar Racing) et Sébastien Buemi (Nissan e.dams) complètent le podium devant André Lotterer (DS Techeetah).

FIA Formula E

Vergne (DS Techeetah/Michelin) gagne à Monaco

Parti en pole position, Jean-Eric Vergne a remporté sa deuxième victoire de la saison et prend les rênes du championnat Pilotes. Le Français s’est imposé devant Oliver Rowland (Nissan e.dams/Michelin), Felipe Massa (Venturi Formula E Team/Michelin) et Pascal Wehrlein (Mahindra Racing). Quatre pilotes et quatre constructeurs groupés en 1.439 seconde après 45 minutes de course !

Comme souvent à Monaco où les dépassements sont extrêmement difficiles, la victoire s’est en grande partie jouée lors des qualifications. Auteur du meilleur chrono, Oliver Rowland (Nissan e.dams/Michelin) a été rétrogradé de trois places sur la grille (pénalité pour une collision au précédent E-Prix). La pole position est revenue à Jean-Eric Vergne.

Le champion en titre, vainqueur du E-Prix de Sanya (Chine) il y a quelques semaines, a résisté à l’énorme pression de ses adversaires pour boucler 51 tours en tête et s’imposer au volant de sa DS E-Tense F19/Michelin.

Pascal Wehrlein (Mahindra Racing/Michelin) a perdu sa 2e place dans un tout-droit au 9e tour. Oliver Rowland (Nissan e.dams/Michelin) et Felipe Massa (Venturi Formula E Team/Michelin) en ont alors profité pour se hisser et conclure sur le podium, un premier podium en Formula E pour le Brésilien à domicile pour la marque monégasque Venturi.

Après une course intense, ce quatuor a terminé roue dans roue (moins d’1.5 seconde à l’arrivée), et les batteries pratiquement à plat. Le meilleur tour a été signé par Pascal Wehrlein (52s385) à son 46e passage sur 51, ce qui prouve bien la constance des pneumatiques Michelin Pilot Sport.

La constance dans la performance car, sur le circuit le plus court de la saison (1,785 km), le meilleur tour 2019 est 1.5 seconde plus rapide que celui de 2017 et 3 secondes plus vite que celui de 2015 ! Les pneumatiques Michelin Pilot Sport ont donc été très sollicités par les nouvelles monoplaces Gen2.

Double vainqueur du E-Prix de Monaco, Sébastien Buemi (Nissan e.dams/Michelin) a terminé à la 5e place devant Antonio Felix da Costa (BMW I Andretti Motorsport/Michelin), Mitch Evans (Panasonic Jaguar Racing/Michelin) et Daniel Abt (Audi Sport Abt Schaeffler/Michelin).

Le Britannique Sam Bird (Envision Virgin Racing/Michelin) avait réussi une remontée extraordinaire. Il était 6e avant de taper dans le tout dernier tour. Touchette également et abandon pour Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler/Michelin) et accrochage éliminatoire pour le leader du championnat Robin Frijns (Envision Virgin Racing/Michelin).

Prochain rendez-vous, et dernier E-Prix européen de la saison, sur l’ancien aéroport de Tempelhof (Berlin, Allemagne), le 25 mai.

Classement E-Prix de Monaco

1. Jean-Eric Vergne (DS Techeetah), 51 tours

2. Oliver Rowland (Nissan e.dams), +0s201

3. Felipe Massa (Venturi Formula E Team), +1s261

4. Pascal Wehrlein (Mahindra Racing), +1s439

5. Sébastien Buemi (Nissan e.dams), +6s215

6. Antonio Felix da Costa (BMW I Andretti Motorsport), +15s956

7. Mitch Evans (Panasonic Jaguar Racing), +16s213

8. Daniel Abt (Audi Sport Abt Schaeffler), +16s400

9. André Lotterer (DS Techeetah), +16s848

10. Alex Lynn (Panasonic Jaguar Racing), +18s112.

MOTOGP™

MotoGP™  : Marquez sur un rythme de champion

Depuis le début de cette saison 2019, Marc Marquez (Repsol Honda Team) n’a jamais passé deux courses consécutives sans monter sur la plus haute marche du podium du MotoGPTM. Battu aux Pays-Bas, l’Espagnol a retrouvé le chemin de la victoire lors du HJC Helmets Motorrad Grand Prix Deutschland. Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) terminent derrière lui.

MOTOGP™

MotoGP™ - HJC Helmets Motorrad Grand Prix Deutschland - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet HJC Helmets Motorrad Grand Prix Deutschland , 9èmé épreuve du championnat du monde MotoGP.Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

MOTOGP™

MotoGP™ : Viñales et Yamaha renouent avec la victoire à Assen

Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) a remporté le Motul TT Assen, huitième épreuve du championnat du monde MotoGPTM devant Marc Márquez (Repsol Honda Team) et Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT). L’ensemble des six spécifications proposées par Michelin a été utilisé en course et trois d’entre elles sont montées sur le podium montrant une nouvelle fois la performance et la polyvalence des gommes françaises.

MOTOGP™

MotoGP™ - Motul TT Assen - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet du Motul TT Assen, 8ème épreuve du championnat MotoGP 2019 Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2018