menu

FIA WRC

FIA WRC - Rallye Monte-Carlo - Racecard

Le WRC est de retour avec le Rallye du Monte-Carlo. Cliquez sur la photo pour télécharger notre racecard du rallye le plus exigeant du championnat au niveau des pneumatiques !

FIA WRC

Monte-Carlo 1966 : Citroën et Michelin vainqueurs d’un autre duel…

En 1966, Ford est parvenu à battre l’ogre Ferrari aux 24 Heures du Mans. Ce duel est magnifiquement raconté dans le film de James Mangold « Le Mans 1966 » avec Matt Damon et Christian Bale. Plus tôt dans l’année, Citroën et Michelin étaient sortis vainqueurs d’un autre duel sur une épreuve tout aussi mythique, le Rallye Monte-Carlo.

FIA WRC

Victoire Toyota/Michelin au Portugal

Vingt-cinq ans plus tard, Toyota et Michelin ont de nouveau remporté le Rallye du Portugal en WRC*. Ott Tänak s’est imposé devant Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) et Sébastien Ogier (Citroën/Michelin). A mi-saison, Ogier est leader du championnat avec deux points d’avance sur Tänak et dix sur Neuville. Débuts victorieux de la nouvelle Skoda Fabia R5 Evo/Michelin en catégorie WRC2 Pro avec un doublé offert par Kalle Rovanperä et Jan Kopecky.

En 1994, Juha Kankkunen avait dominé l’épreuve portugaise sur sa Toyota Celica Turbo 4WD chaussée de pneumatiques Michelin FB. En 2019, Ott Tänak s’est imposé au volant de la Toyota Yaris WRC équipée de pneus Michelin LTX Force. Une belle preuve de performance qui dure entre les deux marques…

Cette 7e manche de la saison, qui s’est déroulée sur des pistes poussiéreuses et chauffées par un soleil de plomb (45°C au sol), fut particulièrement disputée. Dimanche matin, les quatre premiers du classement général – Tänak, Meeke, Neuville, Ogier - se tenaient en 21 secondes et le trio de tête en moins de 10 secondes.

Ott Tänak, qui s’était affranchi d’une 2e position sur la piste très pénalisante le 1er jour pour boucler l’étape en tête, a remporté une 2e victoire consécutive après le Rallye du Chili, sa 3e cette saison.

Deux anciens vainqueurs du Rallye du Portugal, Kris Meeke (Toyota/Michelin) et Thierry Neuville (Hyundai/Michelin), ont livré une rude bataille pour le podium. Après un tête-à-queue dans l’avant-dernière spéciale, Kris Meeke est sorti définitivement de la route dans la Power Stage.

Deuxième, Neuville sauve l’honneur de Hyundai Motorsport après les ennuis d’alimentation d’essence rencontrés par ses deux équipiers Sébastien Loeb et Dani Sordo dans l’ES3. L’Espagnol était leader du rallye à ce moment-là.

Sébastien Ogier (Citroën/Michelin), forcément pénalisé par sa 1ère position sur la route vendredi, a conclu sur le podium devant le Finlandais Teemu Suninen (Ford/Michelin) ayant profité de l’abandon de son compatriote Esapekka Lappi (Citroën/Michelin) dimanche matin. Le top-five est complété par Elfyn Evans (Ford/Michelin), qui avait perdu quatre minutes sur problème électrique.

Pour leurs débuts en WRC, les Skoda Fabia R5 Evo équipées de pneus Michelin Latitude Cross ont signé un doublé en WRC2 Pro avec les pilotes officielles Kalle Rovanperä et Jan Kopecky. Le Français Pierre-Louis Loubet a remporté la catégorie WRC2 sur une Skoda Fabia R5/Michelin.

Prochaine manche, le Rallye d’Italie-Sardaigne (14-16 juin), une des épreuves les plus cassantes de la saison.

* Toyota et Michelin ont remporté les éditions 2002 (Auriol) et 1996 (Madeira) qui ne comptaient pas pour le WRC

Classement Rallye du Portugal

1. Tänak-Järveoja (Toyota Yaris WRC), 3h20min22s8

2. Neuville-Gilsoul (Hyundai i20 Coupé WRC), +15s9

3. Ogier-Ingrassia (Citroën C3 WRC), +57s1

4. Suninen-Salminen (Ford Fiesta RS WRC), +2min41s5

5. Evans-Martin (Ford Fiesta RS WRC), +7min08s3

6. Rovanperä-Halttunen (Skoda Fabia R5 Evo) (1er WRC2 Pro), +10min34s2

7. Kopecky-Dresler (Skoda Fabia R5 Evo), +11min41s9

8. Latvala-Anttila (Toyota Yaris WRC), +13min06s7

FIA Formula E

Max Günther remporte l’E-Prix de Santiago

Maximilian Gunther a remporté sa première victoire en Formula E dans les rues de Santiago du Chili au volant de sa monoplace électrique BMW iFE.20 chaussée de pneumatiques Michelin Pilot Sport.

Une décennie d’innovations et de victoires pour Michelin

Moto, Rallye, Endurance, Formula E… Au cours de cette dernière décennie, Michelin a remporté plus de 300 victoires mondiales grâce à des pneumatiques toujours plus performants, constants, efficients et désormais connectés.

FIA WEC

Doublé Toyota/Michelin à Bahreïn

Toyota Gazoo Racing a dominé la dernière course de la décennie en signant un doublé aux 8 Heures de Bahreïn avec la Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°7 (Conway/Kobayashi/Lopez) et la N°8 (Buemi/Nakajima/Hartley). Michelin a remporté les quatre catégories avec l’Oreca-Gibson N°22 United Autosports en LMP2, l’Aston Martin N°95 en LMGTE Pro et la Porsche N°57 en LMGTE Am.

FIA WEC

29 champions d’Endurance entrent au FIA Hall of Fame

Après la Formule Un et le Rallye, l’Endurance a été mise à l’honneur par la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) qui a intronisé 29 pilotes de légende au Hall of Fame lors d’une cérémonie organisée le 2 décembre 2019 à Paris, en partenariat avec Michelin.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2019