menu

FIA WEC

Doublé Toyota/Michelin à Bahreïn

Toyota Gazoo Racing a dominé la dernière course de la décennie en signant un doublé aux 8 Heures de Bahreïn avec la Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°7 (Conway/Kobayashi/Lopez) et la N°8 (Buemi/Nakajima/Hartley). Michelin a remporté les quatre catégories avec l’Oreca-Gibson N°22 United Autosports en LMP2, l’Aston Martin N°95 en LMGTE Pro et la Porsche N°57 en LMGTE Am.

FIA WEC

29 champions d’Endurance entrent au FIA Hall of Fame

Après la Formule Un et le Rallye, l’Endurance a été mise à l’honneur par la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) qui a intronisé 29 pilotes de légende au Hall of Fame lors d’une cérémonie organisée le 2 décembre 2019 à Paris, en partenariat avec Michelin.

FIA WEC

Victoire de Rebellion/Michelin à Shanghai

La Rebellion R13/Michelin N°1 (Senna/Menezes/Nato) a remporté les 4 Heures de Shanghai, troisième manche FIA WEC 2019/2020, devant les Toyota Hybrid/Michelin N°8 et N°7 ralenties par la réglementation. Victoire de Ferrari/Michelin en LMGTE Pro et d’Aston Martin/Michelin en LMGTE Am.

Suite à leurs succès de Silverstone et Fuji, les Toyota TS050 Hybrid étaient handicapées d’environ deux secondes au tour ce week-end à Shanghai par le « success ballast ». Pour la première fois dans l’histoire du championnat FIA WEC (depuis 2012), la pole position a échappé à un prototype LMP1 hybride. C’est en effet la Rebellion R13/Michelin N°1 qui a signé la pole devant deux autres prototypes thermiques du team LNT/Michelin.

Malgré un départ raté, la Rebellion R13 partagée par Bruno Senna, Gustavo Menezes et Norma Nato a effectué une course rapide et régulière pour remporter sa seconde victoire en championnat FIA WEC, sa première sur la piste (l’équipe suisse avait gagné les 6 Heures de Silverstone 2018 sur tapis vert). Les Toyota TS050 Hybrid ont terminé à plus d’une minute, devant les Ginetta G60/Michelin N°5 et N°6, performantes mais retardées par plusieurs pénalités. Le meilleur tour en course a été réalisé par Robertson (Ginetta N°6) en 1min48s428 (1min50 pour les Toyota).

En LMGTE Pro, Aston Martin, Ferrari et Porsche ont une nouvelle fois offert un beau spectacle. La victoire est revenue à la Ferrari 488 Evo/Michelin N°51 (Pier Guidi/Calado) devant les deux Porsche 911 RSR/Michelin N°92 et N°91 remontées sur le podium en fin de course au détriment des Aston Martin. Ferrari remporte son premier succès FIA WEC sur le circuit de Shanghai.

Aston Martin n’a pas gagné en GTE Pro, mais la marque britannique s’est imposée en LMGTE Am avec la Vantage/Michelin N°90 TF Sport (Yoluc/Eastwood/Adam). La Porsche/Michelin N°57 et la Vantage/Michelin N°98 complètent le podium. Cette catégorie fut animée par divers accrochages.

En LMP2, cette 3e manche de la saison a été remportée par l’Oreca N°38 Jota (Gonzalez/Da Costa/Davidson) sur les terres de l’écurie Jackie Chan Racing qui termine 2e avec l’Oreca N°37. Le podium est complété par l’Oreca/Michelin N°22 United Autosport (Hanson/Alburquerque/Di Resta). Les trois premiers ont terminé dans le même tour.

Contrairement à l’an passé où la pluie avait copieusement arrosé Shanghai, les conditions étaient parfaites cette année avec 21°C air et 30°C sur la piste. Shanghai est l’un des circuits les plus exigeants de la saison pour les pneumatiques en raison d’un revêtement abrasif et de longs virages serrés. La nouvelle gamme de pneumatiques Michelin Pilot Sport Endurance y a démontré toute sa performance et sa longévité entrevues à Silverstone.

Prochaine manche, les 8 Heures de Bahreïn, le 14 décembre.

Classement des 4 Heures de Shanghai

1. Senna/Menezes/Nato (Rebellion R13-Gibson/Michelin), 125 tours

2. Buemi/Nakajima/Hartley (Toyota TS050 Hybrid/Michelin), +1min06s984

3. Conway/Kobayashi/Lopez (Toyota TS050 HYbrid/Michelin), +1 T

4. King/Hanly/Orudhzev (Ginetta G60-AER/Michelin), +1 T

5. Roberston/Simpson/Smith (Ginetta G60-AER/Michelin), +2 T

6. Gonzalez/Da Costa/Davidson (Oreca07-Gibson), +4 T

7. Tung/Aubry/Stevens (Oreca07-Gibson), +4 T

8. Hanson/Alburquerque/Di Resta (Oreca07-Gibson/Michelin), +4 T

9. Laurent/Negrao/Ragues (Alpine A470/Michelin), +5 T

10. Van Eerd/Van der Garde/De Vryes (Oreca07-Gibson/Michelin), +5 T…

FIA WRC

FIA WRC - Rallye Monte-Carlo - Racecard

Le WRC est de retour avec le Rallye du Monte-Carlo. Cliquez sur la photo pour télécharger notre racecard du rallye le plus exigeant du championnat au niveau des pneumatiques !

FIA Formula E

Max Günther remporte l’E-Prix de Santiago

Maximilian Gunther a remporté sa première victoire en Formula E dans les rues de Santiago du Chili au volant de sa monoplace électrique BMW iFE.20 chaussée de pneumatiques Michelin Pilot Sport.

Une décennie d’innovations et de victoires pour Michelin

Moto, Rallye, Endurance, Formula E… Au cours de cette dernière décennie, Michelin a remporté plus de 300 victoires mondiales grâce à des pneumatiques toujours plus performants, constants, efficients et désormais connectés.

FIA WRC

Monte-Carlo 1966 : Citroën et Michelin vainqueurs d’un autre duel…

En 1966, Ford est parvenu à battre l’ogre Ferrari aux 24 Heures du Mans. Ce duel est magnifiquement raconté dans le film de James Mangold « Le Mans 1966 » avec Matt Damon et Christian Bale. Plus tôt dans l’année, Citroën et Michelin étaient sortis vainqueurs d’un autre duel sur une épreuve tout aussi mythique, le Rallye Monte-Carlo.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2019