menu

FIA Formula E

Victoire de Di Grassi à Zurich

Le champion sortant Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler/Michelin) a remporté l’ePrix de Zurich, première course sur circuit organisée sur le territoire helvète depuis 1955. Jean-Eric Vergne n’a pris que la 10e place, mais il conserve les rênes du championnat avant les deux dernières manches à New York mi-juillet.

FIA Formula E

ABB Formula E - Eprix Zurich - Racecard (FR)

Tout ce que vous devez savoir au sujet de l'ePrix de Zurich avec notre racecard.Cliquez sur la photo pour la télécharger

FIA Formula E

Victoire de Rosenqvist à Marrakech

Le Suédois Felix Rosenqvist (Mahindra Racing/Michelin) a remporté sa troisième victoire en Formula E lors de la troisième manche du championnat 2017/2018. Le poleman Sébastien Buemi (Renault e.dams) et Sam Bird (DS Virgin Racing) complètent le podium, Lucas di Grassi est reparti bredouille.

Rien ne va plus pour le champion sortant Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler). Après son double résultat blanc à Hong Kong, le Brésilien est reparti avec 0 points de Marrakech après une panne mécanique sur son Audi e-tron FE04 au 7e tour.

Son grand rival au championnat, Sébastien Buemi (Renault e.dams), lui aussi passé à côté de son week-end en Asie, a marqué les précieux points de la pole position et de la deuxième place sur le circuit de Marrakech. Parti devant, le pilote Renault a tenu la tête de la course jusqu’à quelques tours du drapeau à damier. Mais il n’a pu résister à l’énorme pression exercée par Felix Rosenqvist.

Le Suédois aurait pu perdre tout espoir lors des ravitaillements où il a manqué percuter quelqu’un dans la voie des stands. Il a finalement décroché sa troisième victoire en Formula E et pointe en tête du championnat à l’issue de cette troisième manche devant le Britannique Sam Bird, sur le podium marocain.

Nelson Piquet Jr (Panasonic Jaguar Racing) et Jean-Eric Vergne (Techeetah) complètent le top-5 devant José-Maria Lopez (Dragon Racing), de retour dans la série. Alex Lynn, Nicolas Prost, Daniel Abt et André Lotterer ont été victimes d’accrochages, de même que Nick Heidfled et Edoardo Mortara en fin de course, alors qu’Oliver Turvey et Jérôme d’Ambrosio ont dû s’élancer de la voie des stands.

Prochaine manche le 3 février dans les rues de Santiago du Chili

MOTOGP™

MotoGP™: Lorenzo (Ducati Team/Michelin) confirme en Catalogne

Jorge Lorenzo (Ducati Team) a remporté le Gran Premi Monster Energy de Catalunya, septième épreuve du Championnat du Monde MotoGPTM, sur le circuit de Barcelona-Catalunya. Le Majorquin s’impose pour la seconde fois consécutive avec Ducati, en devançant le leader du championnat Marc Marquez (Repsol Honda Team/Michelin) et Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP/Michelin).

24H du Mans

Toyota triomphe avec Michelin au Mans.

La 20e tentative fut la bonne pour Toyota qui a enfin remporté les 24 Heures du Mans,  avec le double Champion du monde de F1, Fernando Alonso, et ses équipiers Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima (Toyota TS050 Hybrid N°8). Toyota Gazoo Racing a même signé un doublé avec Conway/Lopez/Kobayashi.  Michelin en délivrant des performances gagnantes, jusqu’à la ligne d’arrivée, signe sa 21ème victoire consécutive au Mans depuis 1998. En LM GTE Pro et Am, Porsche et Michelin ont dominé avec la N°92 (Christensen/Vanthoor/Estre) et la N°77 (Campbell/Ried/Andlauer).

24H du Mans

Les Toyota/Michelin solides leaders

Les Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont passé sans encombre la nuit des 24 Heures du Mans et comptent 9 tours d’avance sur leurs concurrentes. La N°8 (Nakajima/Buemi/Alonso) a repris la tête au petit jour. Il n’y a eu aucun changement parmi les leaders LM P2 (Oreca 26), LM GTE Pro (Porsche/Michelin 92) et LM GTE Am (Porsche/Michelin 77) depuis hier soir.

24H du Mans

Toyota/Michelin en tête après 6 heures de course

Un quart de cette 86e édition des 24 Heures du Mans a été parcouru et les deux Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont une avance conséquente sur la concurrence. Michelin est leader avec Porsche en LM GTE Pro et Am, et figure sur le podium provisoire en LM P2.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Palmarès 2017

FIA Formula E

Courses & développement durable