menu

FIA WRC

Victoire Toyota/Michelin au Portugal

Vingt-cinq ans plus tard, Toyota et Michelin ont de nouveau remporté le Rallye du Portugal en WRC*. Ott Tänak s’est imposé devant Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) et Sébastien Ogier (Citroën/Michelin). A mi-saison, Ogier est leader du championnat avec deux points d’avance sur Tänak et dix sur Neuville. Débuts victorieux de la nouvelle Skoda Fabia R5 Evo/Michelin en catégorie WRC2 Pro avec un doublé offert par Kalle Rovanperä et Jan Kopecky.

FIA WRC

FIA WRC - Vodafone Rally de Portugal - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet du Vodafone Rally de Portugal, 7ème épreuve du championnat du monde des Rallyes (WRC).Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

FIA WRC

Victoire de Sordo (Hyundai/Michelin) en Sardaigne

A 36 ans et après 163 rallyes mondiaux, l’Espagnol Dani Sordo a remporté sa deuxième victoire en WRC à l’occasion du Rallye d’Italie-Sardaigne 2019, l’épreuve la plus éprouvante de la saison pour les pneumatiques. Ott Tänak était leader avant des soucis de direction assistée dans l’ultime spéciale. Teemu Suninen (2e, Ford/Michelin) et Andreas Mikkelsen (3e, Hyundai/Michelin) complètent le podium. Nouvelle victoire de Kalle Rovanperä (Skoda/Michelin) en catégorie WRC2 Pro.

Du début à la fin, cette 8e manche de la saison FIA WRC aura offert bien des surprises et rebondissements avant une trêve estivale bienvenue.

Vendredi matin, dans l’ES5, le leader du championnat Sébastien Ogier (Citroën/Michelin) a cassé une suspension contre une pierre. Le sextuple champion du monde a remis ça le lendemain, avant de sauver son week-end avec quatre maigres points en Power Stage.

Dans cette Power Stage justement, la dernière spéciale du rallye, le leader Ott Tänak a perdu plus de deux minutes après une panne de direction assistée. L’Estonien, bien qu’handicapé par sa position sur la route vendredi, avait réussi à rejoindre Dani Sordo en haut des classements vendredi, puis à prendre seul la tête de l’épreuve samedi après-midi.

Il comptait 26.7 secondes d’avance au départ de la Power Stage (14,06 km) et semblait promis à une 4e victoire cette saison quand la mécanique de sa Toyota Yaris WRC/Michelin en décida autrement.

Ott Tänak a conclu à la 5e place derrière le Gallois Elfyn Evans (4e, Ford/Michelin) qui n’a pu résister au retour d’Andreas Mikkelsen (3e, Hyundai/Michelin) dans l’ultime spéciale. Le Norvégien signe un second podium consécutif après l’Argentine.

De son côté, Teemu Suninen (Ford/Michelin) fut l’un des grands animateurs de l’épreuve sarde. Le jeune Finlandais a su profiter de sa bonne position sur la piste vendredi pour remporter trois spéciales et s’installer en tête. Il termine finalement à la 2e place, son meilleur résultat en WRC.

Le grand vainqueur, et vainqueur surprise du Rallye d’Italie-Sardaigne 2019, ce fut Dani Sordo, au volant de sa Hyundai i20 WRC/Michelin. L’Espagnol n’avait plus gagné depuis le Rallye d’Allemagne 2013 et ne s’était jamais imposé sur terre en 163 rallyes mondiaux disputés.

Sous une chaleur torride, sur les pistes empierrées et poussiéreuses, parmi les plus abrasives du championnat pour les pneumatiques Michelin LTX Force M6 et H4, l’Espagnol a su tirer parti de son excellente position le vendredi et de son immense expérience pour signer une seconde victoire mondiale amplement méritée, après 5 ans, 9 mois et 22 jours de disette.  Il pointe au 3e rang de ce palmarès, derrière Shekhar Mehta et Jean-Luc Thérier ex aequo, mais devant Sébastien Loeb !

Avant la pause estivale jusqu’au Rallye de Finlande fin juillet, Ott Tänak (Toyota/Michelin) est leader du championnat Pilotes avec 4 points d’avance sur Sébastien Ogier (Citroën/Michelin) et 7 sur Thierry Neuville, seulement 6e ce week-end en Sardaigne.

Kalle Rovanperä et Jan Kopecky ont offert un doublé à la Skoda Fabia R5 Evo. Ce fut un véritable test de résistance pour cette voiture nouvellement homologuée, et bien sûr pour les pneus Michelin Latitude Cross S80 et H90.

Le championnat WRC reprendra fin juillet avec le rallye le plus « fou » de l’année, le Rallye de Finlande.

Classement Rallye d’Italie-Sardaigne 2019

1. Sordo/Del Barrio (Hyundai i20 WRC), 3h22min27s2

2. Suninen/Lethinen (Ford Fiesta RS WRC), +13s7

3. Mikkelsen/Jaeger (Hyundai i20 Coupé WRC), +32s6

4. Evans/Martin (Ford Fiesta RS WRC), +33s5

5. Tänak/Järveoja (Toyota Yaris WRC), +1min30s1

6. Neuville/Gilsoul (Hyundai i20 Coupé WRC), +2min16s7

7. Lappi/Ferm (Citroën C3 WRC), +2min56s9

8. Meeke/Marshall (Toyota Yaris WRC), +4min40s1

9. Rovanperä/Halttunen (Skoda Fabia R5 Evo), +8min24s6 (1ers WRC2 Pro)

10. Kopecky/Dresler (Skoda Fabia R5 Evo), +8min49s2

FIA Formula E

Jean-Eric Vergne conserve son titre en Formula E

Jean-Eric Vergne (DS Techeetah/Michelin) est le premier double champion de l’histoire de la Formula E. Le Français a conservé son titre à l’issue des deux courses de New York (USA) remportées par Sébastien Buemi (Nissan e.dams/Michelin) et Robin Frijns (Envision Virgin Racing/Michelin). L’équipe DS Techeetah/Michelin est championne Teams.

MOTOGP™

MotoGP™  : Marquez sur un rythme de champion

Depuis le début de cette saison 2019, Marc Marquez (Repsol Honda Team) n’a jamais passé deux courses consécutives sans monter sur la plus haute marche du podium du MotoGPTM. Battu aux Pays-Bas, l’Espagnol a retrouvé le chemin de la victoire lors du HJC Helmets Motorrad Grand Prix Deutschland. Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) terminent derrière lui.

MOTOGP™

MotoGP™ - HJC Helmets Motorrad Grand Prix Deutschland - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet HJC Helmets Motorrad Grand Prix Deutschland , 9èmé épreuve du championnat du monde MotoGP.Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

MOTOGP™

MotoGP™ : Viñales et Yamaha renouent avec la victoire à Assen

Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) a remporté le Motul TT Assen, huitième épreuve du championnat du monde MotoGPTM devant Marc Márquez (Repsol Honda Team) et Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT). L’ensemble des six spécifications proposées par Michelin a été utilisé en course et trois d’entre elles sont montées sur le podium montrant une nouvelle fois la performance et la polyvalence des gommes françaises.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2018